Plainte de Michel Gbagbo contre Soro : Affi donne une leçon au camp Gbagbo sur la réconciliation.

L'ex Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a été convoqué pour la énième fois au cours de cette semaine par la juge française Khéris Sabine suite à une plainte déposée contre lui par Michel Gbagbo pour "arrestation ", " enlèvement ", "séquestration " ou " détention arbitraire suivi d’une libération avant le 7è jour ".


Invité à se prononcer sur l'affaire Michel Gbagbo-Guillaume Soro,qui intervient à contre-courant de la dynamique de réconciliation nationale, Pascal Affi Nguessan a clairement affiché sa position.

 ‘’Il faut laisser la justice faire son travail’’. Cependant, note-t-il, ‘’Il appartiendra aux plaignants le moment venu de savoir quelle suite ils comptent donner à cette affaire étant donné le contexte de réconciliation dans lequel nous nous trouvons’’.
Pour avoir lui aussi été interné à Bouna à la suite de la crise postélectorale de 2010-2011 tout comme le fils de son ex mentor.

 ‘’ Mon choix n'a jamais été de traduire un Ivoirien devant une juridiction internationale. Mon choix a toujours été de trouver en Côte d'Ivoire des solutions aux problèmes des Ivoiriens. Quelle que soit l'ampleur du problème, nous devons trouver des capacités endogènes pour régler ces problèmes…’’, a fait savoir le président du FPI. 
Une posture qui a été vivement appréciée par certains observateurs politiques.